Soirée avec l’abbé Fabrice Loiseau

/, Conférences, Histoire, Religion, Société/Soirée avec l’abbé Fabrice Loiseau

Lors de notre soirée du 23 mars 2017, l’abbé Fabrice Loiseau, prêtre charismatique du diocèse de Toulon, est venu exposer les grandes caractéristiques de l’Islam et faire part de sa réflexion sur ce que doit être l’attitude de l’Eglise face à cette religion en pleine expansion sur notre sol historiquement chrétien.

Tout en appelant à avoir un discours de vérité sur l’Islam, il a invité son auditoire à adopter un regard bienveillant sur les musulmans, tenus par le lien communautaire très fort propre à leur religion.

L’abbé Loiseau a indiqué qu’il y avait trois problèmes majeurs dans l’Islam des origines, qui sont immuables : premièrement, le Coran est la parole de Dieu, une Parole incréée : tout dans le Coran vient directement d’Allah ; Il n’y a pas d’intermédiaire, il est l’incarnation de la volonté d’Allah tout-puissant. Ainsi les dizaines de sourates très violentes dans le Coran, de l’appel au Djihad à la lapidation, sont pour les musulmans à prendre au pied de la lettre car elles viennent directement de Dieu ; il en est ainsi des actes et pensées du prophète Mahomet qui sont d’inspiration divine. Deuxième problème majeur, les musulmans cherchant à imiter la vie du prophète, une partie d’entre eux veulent agir avec la violence intrinsèque des débuts de l’Islam, ce qui conduit les plus fanatiques à basculer dans le terrorisme. Troisièmement, la dimension eschatologique de l’Islam, selon laquelle Allah a annoncé qu’aux fins dernières toute l’humanité serait musulmane et que les mécréants seraient damnés, pousse les musulmans à se radicaliser afin de s’établir avec certitude dans le bon camp. D’autant plus qu’ils interprètent certains signes actuels (le réchauffement climatique par exemple) comme annonciateurs de la fin du monde.

L’abbé Loiseau a répondu lors de cette conférence à la thèse selon laquelle le catholicisme serait également une religion du livre reposant sur la Bible, qui contiendrait des passages aussi violents que le Coran. Il a expliqué qu’à la grande différence de l’Islam, la religion catholique était née avec la venue du Christ dans le monde, dont témoigne le nouveau testament dans la Bible, pendant laquelle Il avait délivré un message de paix et d’amour, et institué l’Eglise comme étant chargée de prolonger son action.

Après nous avoir mis en garde sur les dangers de l’Islam et sur l’impérieuse nécessité – tant pour les laïcs que les religieux – d’en prendre conscience, l’abbé Loiseau a invité son auditoire à l’Espérance en témoignant de son expérience des conversions, qui sont par ailleurs déjà très nombreuses dans certains pays comme le Maroc ou la Tunisie. Il a mis en avant la nécessité d’annoncer l’Evangile auprès de nos frères musulmans avec un triptyque fondamental, Formation-Prière-Mission. Pour conclure, il a exhorté les catholiques avec la passion qui l’anime à retrouver le souffle de la mission et à ouvrir généreusement les portes de leurs églises aux musulmans convertis.

Précis, profond, exaltant, l’abbé Loiseau a merveilleusement traité le sujet délicat de notre conférence en tenant un propos alliant une grande exigence de vérité et un réel souci de charité.

2017-09-01T19:23:32+00:00 5 mai 2017|Categories: Civilisation, Conférences, Histoire, Religion, Société|Tags: |